Créer un compte enseignant Se connecter

engie

01

juil.

2013

«Le Trophée ma Ville en 2020 »… Mais qu’ont-ils bien pu inventer ?

Intitulé : Utiliser la peinture solaire et la surface de l’autoroute pour alimenter en énergie le centre commercial et la zone industrielle de Villabé.

Le projet de la classe de 3ème du collège Rosa Parks consistait à installer de la peinture solaire sur l’autoroute A6, afin d’alimenter le centre commercial Villabé, dont la consommation est importante, et financée jusqu’à présent par la taxe d’habitation.

Les élèves ont commencé par estimer la consommation annuelle d’énergie du centre en commençant par l’enseigne Carrefour, puis la quarantaine d’autres petites boutiques.
Avec 40 réfrigérateurs, 500 lampes, 100 téléviseurs et 50 ordinateurs allumés tous les jours, après calcul, les élèves ont trouvé 278 321 kWh par an pour Carrefour. Les autres boutiques équipées chacune de 10 lampes néons donnent 101 540 kWh par an. Les élèves ont rajouté une estimation des autres coûts qu’ils n’ont pas pu connaître et sont finalement arrivés à une consommation annuelle du centre commercial Villabé de 500 000 kWh par an, ce qui est « énorme !!! ». À raison de 0.11 € le kWh, cela revient à 55 000 euros par an. Les élèves estiment qu’en 2020, ce sera 150 000 €.
Et c’est là qu’intervient la peinture solaire, composée de nanotubes de carbone et de molécules de fullerène qui captent les rayons UV et infrarouges. Associée à des câbles conducteurs, la peinture solaire permet de transférer de l’énergie 30% supérieure en quantité aux panneaux, sur des courtes distances. L’installation est à renouveler tous les 5 ans.
Selon les élèves, pour l’autoroute A6 qui fait 4 km de long et 15 m de large, il faudrait 300 000 litres  de peinture, ce qui reviendrait à 800 000 euros avec la main d’œuvre et le matériel. Pour la classe de 3ème du collège Rosa Parks, dans l’ensemble, la consommation coûterait moins cher aux riverains qu’au travers des taxes ; il serait même plus bénéfique de financer l’application de peinture solaire dans toutes les communes de l’Île de France

Avant de conclure,un petit message de leur enseignant, M Violette, qui a tenu à  souligner l’indépendance, l’entreprenariat et l’investissement dont ont fait preuve ses élèves, notamment durant son absence.

De notre côté, nous tenons encore à féliciter la classe pour ce beau travail mathématique et cette belle créativité !

A bientôt pour d’autres projets ! 

La classe à la remise des prix :

La classe à la remise des prix

La brochure réalisée par la classe pour expliquer la peinture solaire :

Brochure peinture solaire