Créer un compte enseignant Se connecter

engie

11

janv.

2013

Le serious game au service de l'enseignement

 

les enjeux de l'énergie - serious game de GDF SUEZ

 

Qu’est ce qu’un serious game éducatif ?

Selon Julian ALVAREZ, auteur d'une thèse*, portant sur le serious game, intitulée « DU JEU VIDÉO AU SERIOUS GAME, Approches culturelle, pragmatique et formelle », le serious game est une « Application informatique, dont l'objectif est de combiner à la fois des aspects sérieux (Serious) tels, de manière non exhaustive, l'enseignement, l'apprentissage, la communication, ou encore l'information, avec des ressorts ludiques issus du jeu vidéo (Game). Dans notre cas, j’apprends l’énergie est proposé pour l’enseignement des énergies pour les élèves de 5ème, 4ème et 3ème.

J’apprends l’énergie a pour objectif de proposer un contenu éducatif associé à des ressorts ludiques. La notion de plaisir reste indissociable du format, et facilite l'apprentissage et la participation.

Un enjeu majeur pour les années à venir ?

Ces sérious games se sont très fortement développés ces dernières années, où la place du numérique au sein de l’éducation ne cesse de croître.

Le serious game s’impose comme un outil majeur pour l’enseignement, en effet, des études portant sur les serious games** ont démontré que chez des élèves qui participaient à des programmes éducatifs contenant des sérious game, on avait vu leurs motivation ainsi que leur investissement augmentés, mais ce n’est pas tout, leurs résultats scolaires étaient eux aussi en nette amélioration. Le serious game permet aussi à l’enfant de progresser dans l’estime de soi.

Grâce à l’association du ludique au sérieux, le Serious Game permet une meilleure motivation et une concentration plus importante de l’élève ce qui lui permet un apprentissage plus profond. Pour résoudre des tâches complexes, il mobilise non seulement des connaissances, mais aussi des capacités, des attitudes, et construit des compétences. Le Serious Game permet aussi à l’élève de se plonger dans une situation réelle où il va pouvoir utiliser les outils exploités en cours, de façon plus concrète.

Le jeu devient une activité “sérieuse” : les professeurs peuvent exploiter le serious game en parallèle de leur cours pour s’assurer de la bonne compréhension des élèves. Ils peuvent également l’utiliser comme piller principal pour bâtir leur pédagogie. Le ludique est alors associé au sérieux des contenus pédagogiques.

 

Source :

http://www.cndp.fr/agence-usages-tice/que-dit-la-recherche/jeux-serieux-quels-apprentissages%C2%A0-48.htm
http://suite101.fr/article/les--serious-games---nouvel-outil-pour-lenseignement--a34274

*Thèse de Julien Alvarez : «Du jeu vidéo au serious game. Approches culturelle, pragmatique et formelle »
**Administration et éducation, numéro 126 Mai 2010, « comment apprennent les élèves ? »