Et si on changeait nos habitudes
pour aider la planète ?

On parle beaucoup de l’effet de serre, mais sais-tu vraiment ce que c’est ?

Il s’agit d’une couche de gaz qui entoure complètement la planète. Elle a un rôle très important : celui de garder la chaleur qui vient du soleil, un peu comme une gigantesque couverture. Sans l’effet de serre, il ferait –18°C sur Terre !

Ces gaz à effet de serre, tu en as sûrement entendu parler. Les plus connus sont le dioxyde de carbone (le fameux « CO2 ») et le méthane.

Oui mais voilà, les activités humaines produisent de plus en plus de gaz à effet de serre qui sont rejetés dans l’air. Cela vient principalement de nos consommations d’énergie pour le transport, l’industrie, le chauffage, ou encore, le fonctionnement de nos appareils électroménagers…

Et s’il y en a trop, il fait de plus en plus chaud, le climat se dérègle et c’est dangereux pour la Terre, les Hommes et les animaux.

Page suivante

Notre alimentation, un bon moyen de lutter
contre le dérèglement climatique

Évidemment, il est très important de réduire nos consommations d’énergie en éteignant les lumières, en baissant le chauffage, etc. De leur côté, les professionnels mettent aussi tout en œuvre pour trouver de nouvelles solutions pour proposer des énergies moins polluantes et plus propres.

Mais ce n’est pas tout : notre alimentation est le premier poste d’émission de gaz à effet de serre dans notre quotidien, devant l’énergie consommée pour nous éclairer, nous chauffer ou encore nous déplacer.
En effet, pour remplir nos assiettes, il faut produire, transporter et cuisiner de nombreux aliments, ce qui génère beaucoup de gaz à effet de serre.

Heureusement, il existe plein de solutions pour diminuer nos émissions de gaz à effet de serre !

Page suivante

Voici quelques bonnes idées,
comme autant de petits défis
que nous pouvons relever…

Page suivante

Et si on évitait de manger
des tomates en hiver ?

En France, les fruits et légumes ne poussent pas tout au long de l’année, ils ont leur saison. Et si on les retrouve tout le temps au supermarché, c’est parce qu’ils sont souvent cultivés dans des serres chauffées, ce qui consomme beaucoup d’énergie et produit de grandes quantités de gaz à effet de serre.

Par exemple, une tomate produite hors saison (sous serre) génère beaucoup plus de gaz à effet de serre qu’une tomate cultivée au même endroit mais au bon moment de l’année.

Alors, bye bye les fraises et les tomates farcies en hiver. Bonjour les clémentines et les carottes !

Page suivante

Et si on se régalait
avec les produits de nos régions ?

Avions, camions, bateaux… le transport consomme beaucoup, beaucoup d’énergie !

Or, certains produits ont presque fait le tour du monde avant d'arriver dans ton assiette ! Alors se régaler avec des fruits et légumes cultivés près de la maison, c’est une très bonne solution contre les émissions de gaz à effet de serre !

Tu peux rencontrer plein de producteurs locaux au marché, dans une AMAP (Association pour le maintien à l’agriculture paysanne) ou même directement dans leurs fermes !

On a l’embarras du choix !

Page suivante

Et si on économisait de l’énergie
en cuisinant ?

Tu l’as déjà compris, il faut beaucoup d’énergie pour produire, transporter et préparer les aliments. Tu as plein d’exemples dans tes placards de cuisine : ratatouille en conserve, raviolis, cassoulet et autres sauces…

Il existe des solutions pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, ouf !

Tout simplement, il suffit de cuire ou de réchauffer tes aliments en mettant un couvercle sur ta casserole. Tu verras, le repas sera prêt plus vite et tu auras donc économisé de l’énergie !

Page suivante

Et si on choisissait des aliments
en « vrac » au supermarché ?

Les produits en vrac sont des aliments que tu peux acheter sans emballage. Cela permet de supprimer les emballages individuels et de ne prendre que ce dont tu as besoin ! On évite ainsi de remplir la poubelle de déchets inutiles et on limite le gaspillage.

Ce sont autant de gestes qui réduisent les émissions de gaz à effet de serre et en plus, c’est drôle de se servir soi-même !

Tu peux trouver facilement trouver tous tes produits préférés en vrac : céréales, pâtes, riz… Sans oublier tes biscuits adorés ! Miam !

Page suivante

Et si on osait manger
des fruits et légumes « moches » ?

Tout n’est pas qu’une question d’apparence !

Quand les fruits et légumes sont un peu « moches », c’est-à-dire, un peu biscornus, bizarres ou tordus, cela n’enlève rien à leur goût délicieux !

En plus, leurs formes sont super marrantes, alors amuses-toi à les choisir dans les rayons du supermarché ! Tu feras aussi des économies car ils sont souvent moins chers, c’est super !

Page suivante

Et si on mangeait
un peu moins de viande ?

Aujourd’hui, on mange beaucoup de viande, du bœuf notamment.

Or, les vaches produisent grandes quantités de méthane pendant leurs digestions. Elles mangent beaucoup d’herbe et de céréales, qu’il a souvent fallu produire et transporter de l’autre bout du monde. Et elles ne mangent pas que de l’herbe, mais aussi des céréales qu’il a fallu produire et transporter.

Si tu veux vraiment manger de la viande, il y a d’autres animaux qui émettent moins de gaz à effet de serre, comme le poulet ou le poisson par exemple. Et si tu peux, l’idéal est de garder une journée dans la semaine sans aucune viande !

Ce serait déjà super !

Page suivante

Et si on buvait
l’eau du robinet ?

Nous avons de la chance, l’eau qui sort du robinet est de bonne qualité, et contrairement à l’eau en bouteille, elle ne produit pas de déchets !

Comme tu le sais, les emballages plastiques produisent des gaz à effet de serre car il a fallu les fabriquer et les transporter. En plus, en France, seulement 1 bouteille sur 2 est correctement recyclée.

Que de bonnes raisons pour passer à la carafe !

Page suivante

Et si on finissait
notre assiette ?

Et oui, quand on ne finit pas son assiette, à la fin de l’année, c’est presque 30 kilogrammes de déchets alimentaires qui alourdissent notre poubelle !

C’est très facile de faire attention : évite simplement d’avoir les yeux plus gros que le ventre et limite le grignotage... Quand tu te sers manger, prends des petites portions. Tu auras le plaisir de te servir à nouveau si l’appétit est toujours là ! A la cantine, essayes de ne plus jeter de pain, ce serait super !

A la maison aussi, c’est important d’apprendre à acheter et cuisiner la bonne quantité de nourriture. Et s’il en reste, hop, on congèle ou on utilise les restes pour cuisiner un autre plat !

Page suivante

on s’y met tous ensemble ?

Tu l’as bien vu,
en réinventant notre quotidien,
on peut faire du bien à la planète !

 

Retrouve 60 solutions super faciles
et marrantes à réaliser !
Clique ici !